La pollution de l’eau explose près des sites d’extraction du gaz de schiste

C’est aux États-Unis que cela s’est vérifié. La méthode d’extraction est ici visée. Cette méthode d’extraction consiste à injecter à forte pression de grosses quantités d’eau, de sable et des centaines de produits chimiques.

Cela doit briser la roche et permettre l’extraction du gaz, ce dernier étant situé à plus de 2 km sous la terre. Des chercheurs à l’université Duke en Caroline du Nord démontrent que forage et méthane dans l’eau sont liés. Ces extractions avaient été retardées à cause du documentaire “Gasland”. Dans ce documentaire on peut voir un personnage mettre le feu à l’eau qui sort de son robinet. Les résultats de ces chercheurs ont été publiés dans Proceedings of the National Academy of Sciences et indique que les eaux situées à moins de 1 km d’un site d’extraction de gaz de schiste sont contaminées jusqu’à 85 % par du méthane. Le méthane a pu s’infiltrer dans l’eau par des fissures dans la roche liées à la technique d’extraction ou s’échapper d’un puits mal cimenté. L’on sait que le méthane inhaler en grande proportion peut étourdir, mais qu’en est-il de son ingestion ?

Partager cet article
Facebook FriendFeed Delicious Technorati digg

0 commentaires:

Leave a Reply

Messages les plus consultés

L'actualté Bio & écologique !

http://www.wikio.fr

Abonnez-vous à Biofamily

Fan Club