Des poissons mettent au défis les accords de Nagoya. Le 17 novembre.



Dans les accords conclus a Nagoya, l'un des articles parmi les vingt adoptés au Japon, dans le cadre d'un plan stratégique pour préserver la biodiversité, dit «les pêcheries n'auront pas d'impacts négatifs marqués sur les espèces menacées».
C’est alors que la commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique (Iccat), les thonidés qui est une espèce de poisson menacé d’extinction, se réunira le 17 novembre prochain a Paris.
Ce sera alors une belle occasion de voir si les accords de Nagoya sont réels et efficace ou si ce n’est qu’un simulacre de plus.

Partager cet article
Facebook FriendFeed Delicious Technorati digg

0 commentaires:

Leave a Reply

Messages les plus consultés

L'actualté Bio & écologique !

http://www.wikio.fr

Abonnez-vous à Biofamily

Fan Club