La banane des Antilles dégage peu de CO2

Mike Berners-Lee (britannique), un ingénieur expert en développement durable a eu la bonne idée de calculer le bilan carbone d’une banane des Antilles.
Cette étude prend en compte la façon dont elle a été cultivée, le mode de transport mais aussi l’emballage. Le bilan carbone est d’environ 80 grammes par fruit soit environ 480 grammes le Kilo. L’auteur nous explique que ce bilan carbone est relativement faible comparé aux 442 grammes d’émission de CO2 pour une barquette de fraises espagnoles. Ainsi après la banane purificatrice d'eau, voici la banane économe en CO2. Cette découverte est intéressante dans la mesure où la banane est un fruit particulièrement apprécié.

Partager cet article
Facebook FriendFeed Delicious Technorati digg

0 commentaires:

Leave a Reply

Messages les plus consultés

L'actualté Bio & écologique !

http://www.wikio.fr

Abonnez-vous à Biofamily

Fan Club