La ruée vers “l’or blanc”.

Au Far West l’on se rue vers l’or … en Chine, l’on se rue sur le sel. Suite à la catastrophe de Fukushima, les chinois ont acheté tous les stocks de sel qui se trouvent dans les hyper ou les super marchés.

La cause ? Une rumeur sur internet qui indiquerait que le sel iodé protégerait des radiations nucléaires. Le ministère de la Santé chinois a voulu expliqué qu’un kilo de sel ne contient que 20 à 30 milligrammes. Ainsi il serait plus efficace pour leur santé de prendre la pastille journalière qui contient 100 milligrammes d’iode. Malgré ces communiqués, le prix du sel a été multiplié par 6 en Chine. Rappelons tout de même que la centrale de Fukushima se trouve à 2 000 Km de Pékin.

Partager cet article
Facebook FriendFeed Delicious Technorati digg

0 commentaires:

Leave a Reply

Messages les plus consultés

L'actualté Bio & écologique !

http://www.wikio.fr

Abonnez-vous à Biofamily

Fan Club