Les porcs et la boue : la meilleure vie possible.

Marc Bracke de l'Université de Wageningen aux Pays-Bas explique que le plaisir de se prélasser dans la boue est vital pour les porcs.

En effet, ils n’ont pas de glandes sudoripares normale, de sorte qu'ils sont incapables, à réguler leur température corporelle autrement qu’en se prélassant dans la boue. Les cerfs se prélassent eux aussi dans la boue afin d’attirer la femelle grâce aux odeurs. Là où l’étude innove, c’est que le porc (comme tous les animaux) descend du poisson. Seuls quelques animaux tels que l’hippopotame et le porc semblent autant familiers avec le milieux aqueux. Ce sont les seuls animaux qui peuvent se sentir comme des poissons dans l’eau. En effet, ils possèdent de très grandes canines et peuvent résister aux agressions. La boue n’aurait alors pas seulement des fonctions aidant à la reproduction ou au bien être animal, ce serait aussi une source de plaisir pour celui-ci. Le Dr Bracke pense que les porcs n’ont pas développé de glandes sudoripares fonctionnelles car ils aimaient se vautrer dans la boue.

Partager cet article
Facebook FriendFeed Delicious Technorati digg

0 commentaires:

Leave a Reply

Messages les plus consultés

L'actualté Bio & écologique !

http://www.wikio.fr

Abonnez-vous à Biofamily

Fan Club