Que dit le dernier rapport de la comission européenne sur le recyclage des déchets ?

Les états membres ont énormément  progressés dans la maîtrise le le ryclage des déchets. Mais que la «société du recyclage» que nous devons devenir n'est pas encore au niveau attendu.
Le rapport montre que, dans la plupart des États membres, la production globale de déchets semble au mieux se stabiliser ou, tout du moins, progresser à un rythme plus lent que la croissance économique. Au cours de ces dix dernières années, la production de déchets municipaux s’est stabilisée autour de 524 kg par an et par personne, tandis que la consommation des ménages enregistrait sur la même période une progression d’environ 16 %. On pourrait donc mieux faire pour réduire la production de déchets dans l’absolu. À titre d’exemple, 25 % de la nourriture achetée par les ménages de l’Union européenne finit à la poubelle. On pourrait éviter environ 60 % de ce gaspillage, ce qui se traduirait par une économie de quelque 500 euros par ménage et par an (1).
Des résultats contrastés et un gros potentiel d’amélioration
On constate d’énormes disparités entre États: le taux de recyclage varie en effet de quelques points de pourcentage à 70 %.

Dans certains États membres, la mise en décharge a quasiment disparu, alors que dans d’autres, plus de 90 % des déchets finissent encore enterrés. Comme on le voit, il existe une large marge d’amélioration, au-delà des objectifs minimaux fixés par l’Union européenne en matière de collecte et de recyclage.

Partager cet article
Facebook FriendFeed Delicious Technorati digg

0 commentaires:

Leave a Reply

Messages les plus consultés

L'actualté Bio & écologique !

http://www.wikio.fr

Abonnez-vous à Biofamily

Fan Club