L’adaptation des oiseaux, une affaire de cerveaux ?

Ce sont les chercheurs du Centre de biologie évolutive d’Uppsala en Suède, et ceux de Donana à Séville en Espagne qui ont fait cette découverte.

Ils ont étudiés 82 espèces d’oiseaux de 22 familles pour mettre au point leur théorie. En se concentrant sur 12 villes en France et en Suisse, ils ont voulu savoir pourquoi certaines espèces d'oiseaux ont plus de succès dans les milieux urbains que d'autres. Les oiseaux qui disposeraient d’un gros cerveau par rapport à leur corps réussiraient mieux à s’adapter. Le Dr Alexei Maklakov explique que le centre urbain est un environnement plutôt rude pour les oiseaux qui doivent utiliser de nouvelles méthodes pour s'alimenter et créer des nids. Les oiseaux a gros cerveau qui ont réussi à s’adapter sont : les mésanges, les corneilles, les sittelles et les roitelets. Cependant des oiseaux à petit cerveau telle que l’hirondelle rustique se sont adapté en ville. Le chercheur nous explique que cette hirondelle a réussi à trouver un habitat presque semblable au sien, dans des villes plus rudes, cette hirondelle n’aurait pas survécu. Les chercheurs estiment donc que leur étude est importante pour la préservation des espèces et de la biodiversité.

NB : Photo Hirondelle rustique prise par Malene Thyssen

Partager cet article
Facebook FriendFeed Delicious Technorati digg

0 commentaires:

Leave a Reply

Messages les plus consultés

L'actualté Bio & écologique !

http://www.wikio.fr

Abonnez-vous à Biofamily

Fan Club