Le triomphe de l’agri-business


Auteur : Larry Rana, Source : USDA

(USA) Les géants de l’agri-négoce américain sont à l’origine d’une norme uniforme de « sécurité alimentaire » (texte de loi S. 510) qui s’applique à toute l’industrie agro-alimentaire. D’après le Cornucopia Institute (CI), la loi menacerait les producteurs bios de légumes verts, qui se retrouveraient désavantagés économiquement. Certaines petites productions familiales seraient même conduites à la faillite.

Ces géants de l’agri-négoce, en collaboration avec le Département de l'Agriculture des Etats-Unis (USDA), ont écrit  un « accord national sur la commercialisation des légumes verts » qui établirait des normes pour aider, soit disant, à la prévention de contaminations et d’épidémies. Le texte de loi comprend, entre autre, l’obligation faite à toutes les infrastructures de s’acquitter d’une cotisation annuelle de 500 $, ajoutant au passage de la paperasse à remplir obligatoirement pour l’inscription. La loi donne aussi plus de pouvoir à l’USDA pour déclarer une « zone de quarantaine » en cas de problème de sécurité supposé. L’ensemble de la mesure crée un système de contrôle impersonnel, bureaucratique et peu efficace. 



Dans cette affaire, ce ne sont pas les légumes verts qui sont à blâmer, mais plutôt les fermes/usines de productions animales à grande échelle, qui polluent l’air et l’eau. L’alimentation non naturelle et les pratiques d’élevage utilisées dans ces usines sont au cœur des contaminations, pas les légumes verts.


L’USDA accepte les commentaires du public sur cette loi jusqu’au 28 juillet.

Partager cet article
Facebook FriendFeed Delicious Technorati digg

0 commentaires:

Leave a Reply

Messages les plus consultés

L'actualté Bio & écologique !

http://www.wikio.fr

Abonnez-vous à Biofamily

Fan Club