Le « cri d’agonie » des carottes.


A quel moment les carottes meurent-elles?  Apparemment pas au moment où on pensait. Les carottes ne meurent pas au moment où on les sort de terre, mais au moment où elles sont digérées dans l’estomac ou cuite dans l’eau à 60°.



Dans son nouveau livre époustouflant « Blinded by Science » (Aveuglé par la science), Matthew Silverstone présente des preuves scientifiques sur des aspects inconnus des plantes, qui changent complètement la façon dont nous appréhendons la vie autour de nous. Les légumes ne sont pas des simple objets : ils sont aussi sophistiqués et comportementaux que les animaux et les humains.

Grâce à plusieurs expériences scientifiques, qui datent de 1910 pour certaines, M. Silverstone démontre qu’au moment de mourir, les légumes délivrent une charge électrique, équivalente au « cri d’agonie ».

Ainsi, cette mini production électrique produite lorsque l’on mange le produit cru serait absorbée par notre système digestif, et nous garderait en bonne santé. De nos jours, nous mangeons de moins en moins de produits crus, et le nombre de maladies liées à l’estomac augmente exponentiellement, coïncidence ?

Non seulement cette information remet en question notre attitude concernant les aliments crus, mais aussi questionne notre façon de les cuisiner, pour choisir le meilleur bénéfice nutritionnel. Devrions-nous manger les carottes vivantes ou mortes ?

Partager cet article
Facebook FriendFeed Delicious Technorati digg

0 commentaires:

Leave a Reply

Messages les plus consultés

L'actualté Bio & écologique !

http://www.wikio.fr

Abonnez-vous à Biofamily

Fan Club