Don d’organe : les prochains donneurs seront des cochons ?


 
Des chercheurs veulent manipuler des cellules souches, pour développer des organes humains dans le corps de cochons, et les utiliser pour les greffes d’organes



Les scientifiques japonais ont découvert la création d’animaux chimères, qui possèdent des organes appartenant à une autre espèce. 


Ces chercheurs ont ainsi injecté des cellules souches de rat dans l’embryon d’une souris, qui avaient été génétiquement modifié pour qu’elle ne produise pas ses propres organes. Le résultat : une souris avec des organes de rats. 


D’après eux, cette technique pourrait permettre aux cochons de développer des organes humains pour une greffe d’organe.


En utilisant les cellules souches du patient, les risques de rejets d’organe seront réduits, tout en offrant une banque d’organe très vaste.


Jusqu’où nous mènera la manipulation génétique ?

Partager cet article
Facebook FriendFeed Delicious Technorati digg

0 commentaires:

Leave a Reply

Messages les plus consultés

L'actualté Bio & écologique !

http://www.wikio.fr

Abonnez-vous à Biofamily

Fan Club