Succès dans l’éradication du rat de Géorgie du Sud.

D’après les dires du capitaine James Cook en 1775, la Géorgie du Sud était le lieu privilégié des oiseaux pour leurs reproductions.

Cependant, lors de la traversée des rats étaient présent dans les bateaux. Ceux-ci ont mis en danger la biodiversité en 2 siècles. En effet, ces rats mangent les poussins … vivants et qui peuvent être beaucoup plus grands qu’eux tels que ceux de l’albatros, des prions et des pétrels. Les autorités vont donc mettre un terme à ce fléau. Ils veulent rétablir la biodiversité des oiseaux qui précédait 1775. L'éradication des rats sera alors considérée comme “normale” car ce serait comme remonter le temps. Le Dr Mike Richardson et d’autres ont donc pensé l’éradication des rats. Pour sauvegarder le Pitpit de cette petit île, les autorités ont mis en place un largage de pastilles toxiques qui tuera les rats. Bien entendu, il y aura des accidents, d’autres espèces vont en manger, mais la couleur et la taille ont été étudiées pour que ce soit les rats qui la mangent. Ainsi 2 kg de raticide ont été largué sur chaque hectare, les premiers résultats ont l’air concluants. Le coût de la première phase est d'environ 1,6 million de livres. Cependant la campagne nécessitera encore 5 millions de livres et deux saisons de campagne pour supprimer complètement ce petit animal de l'île.

Partager cet article
Facebook FriendFeed Delicious Technorati digg

0 commentaires:

Leave a Reply

Messages les plus consultés

L'actualté Bio & écologique !

http://www.wikio.fr

Abonnez-vous à Biofamily

Fan Club